D’après le préambule du Dahir Chérifien n°1.14.103,ainsi que ses articles 3 et 4, l’institut fait partie des moyens que le Royaume du Maroc se donne depuis des décennies pour renforcer et consolider son identité spirituelle par la promotion des valeurs et des finalités de l’islam authentique, empreint de respect mutuel et de générosité et appelant à une pratique religieuse ouverte et équilibrée à même de garantir la cohésion et l’unité de la société marocaine. Partant de ces objectifs, et reconnaissant le rôle primordial des cadres religieux pour préserver la sécurité spirituelle des citoyens, le Royaume du Maroc a fait de la formation des imams une de ses grandes priorités. Ainsi, différents types de formations sont dispensées au sein de l’institut Mohammed VI pour améliorer les compétences et les connaissances des imams et leur permettre de maîtriser les outils indispensables à l’exercice de leur fonction. A travers cette formation, le Maroc souhaite également permettre à ses pays amis, à travers des conventions de coopération bilatérale, de bénéficier de son expertise cumulée en matière de formation des cadres religieux. La formation des imams Français s’inscrit dans le cadre de la déclaration commune portant sur la coopération franco-marocaine en matière de formation des cadres religieux, signée le 19 septembre 2015 à Tanger, en présence des deux chefs d’Etats.

Fil de navigation